Nous écrire fondation@uvsq.fr
Nous appeler 01 39 25 45 70
FAIRE UN DON

L’exploration de l’Univers fascine les hommes depuis toujours. L’idée d’envoyer un objet ou un homme dans l’espace a été évoquée par des romanciers plusieurs centaines d’années avant que cela ne devienne matériellement possible. Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, grâce au développement des moteurs-fusées adaptés, aux progrès des équipements électroniques, électriques et informatiques et à l’amélioration des matériaux, l’envoi d’engins dans l’espace passe du rêve à la réalité.

Depuis 1960, les chercheurs du Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (Latmos) explorent l’Univers depuis le site de Guyancourt (78).

Notre laboratoire fait partie des 10 laboratoires de recherche français labellisé par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) pour développer des expériences embarquées dans des sondes :

  • de l’agence spatiale européenne : sur la sonde Mars Express, Vénus Express, Huygens, Rosetta, Bepi-Colombo… ;
  • de l’agence spatiale russe RosKosmos sur Phobos Grunt ;
  • de l’agence spatiale américaine sur Mars Science Laboratory.

Ces expériences servent à étudier la surface d’objets du systèmes solaire (Mars, comète…) “in situ” (c’est-à-dire directement sur place) ou à sonder les atmosphères planétaires depuis des sondes orbitales. L’équipe travaille également à partir d’observations depuis le sol terrestre. Pour cela, le laboratoire a développé une forte compétence instrumentale, construit des instruments innovants déployés depuis le sol et parfois mis en orbite ou partant à la rencontre d’autres corps du système solaire.

Le spatial, ce « nouveau monde » qui reste à explorer, soulève des questions fondamentales pour l’homme : la compréhension de notre « univers », de sa formation et de son évolution, des voyages vers d’autres planètes et l’éventualité de trouver des formes de vie ou des conditions favorables à une éventuelle colonisation.

2018 est l’année internationale du patrimoine. Mais qu’en est-il de la conservation et de la diffusion du patrimoine matériel et immatériel de la fantastique découverte de l’Univers ? Le Laboratoire souhaite constituer la première collection itinérante de l’Histoire de la conquête spatiale à destination d’un très large public.

Participez à l’aventure, parrainez un objet spatial ou le témoignage d’un chercheur dès maintenant en faisant un don fléché.

Pour réaliser son projet, le laboratoire doit réunir 155 000 euros.

Pr Philippe Keckhut

Porteur de projet :
Pr Philippe Keckhut
, directeur du LATMOS