Nous écrire fondation@uvsq.fr
Nous appeler 01 39 25 78 80
FAIRE UN DON
Joel Ankri

Maladie d’Alzheimer, un véritable enjeu de santé publique

Aujourd’hui en France, plus d’un million de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Avec 225 000 nouveaux cas par an, c’est actuellement la 4e cause de mortalité en France. Et en 2025, un tiers de la population aura plus de 65 ans.

Objectif :

Permettre à la recherche de progresser dans l’espoir d’un traitement et améliorer l’accompagnement des patients et des aidants sont donc 2 enjeux majeurs de santé publique.

Joël Ankri est directeur de l’unité de recherche vieillissement et maladies chroniques (Inserm – Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines). Chef de service du centre de géronto­logie de l’hôpital Sainte-Périne à ­Paris, il est également vice-président en charge du suivi du plan maladies neurodégénératives 2014-2019.
Il explique l’impact du vieillissement de la population et l’importance de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer.

Dans une interview au journal  Le Monde, Joël Ankri fait également le point sur la prise en charge de la maladie en France.

« Nous nous intéressons à la maladie d’Alzheimer à travers notre expertise clinique et dans nos recherches en termes de conséquences des états démentiels dans les activités de la vie quotidienne. Nous nous intéressons aussi aux réponses apportées par le système d’aide et de soins, ainsi qu’à l’état de santé des aidants de ces personnes atteintes de troubles démentiels. Pour les maladies neurodégénératives, il existe de nombreuses structures de prise en charge qui doivent maintenant mailler le territoire national pour pouvoir répondre aux besoins des patients et de leurs aidants familiaux, quels que soient leur lieu de vie, leur âge et leur pathologie. Leur évolution est nécessaire. Ces modes de prise en charge se font de façon dite «intégrée». Ce qui signifie l’intégration de tous les intervenants du sanitaire et du médico-social, du diagnostic à la prise en charge et à l’accompagnement tout au long de la vie du patient, permettant une prise en compte globale des besoins de santé et d’accompagnement des personnes malades et de leurs proches. Cette vision «intégrative» est aussi celle du nouveau plan national maladies neurodégénératives (2014-2019), dont j’assure la vice-présidence du comité de suivi. »

Soutenez la recherche

Pour soutenir les travaux de recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies neurodégénératives de l’équipe du Pr Joël Ankri, merci de faire un don dès maintenant.

Enter custom donation amount

Acheter
SHARING IS CARING
Faire un don
5 BONNES RAISONS
DE SOUTENIR LA FONDATION UVSQ


1
Donner du sens à votre engagement

2
Accélérer les découvertes scientifiques et médicales

3
Participer aux évolutions pédagogiques

4
Etre acteur du développement territorial

5
Réduire vos impôts