Nous écrire fondation@uvsq.fr
Nous appeler 01 39 25 78 80
FAIRE UN DON

Attribution des premières bourses d’excellence 2012

Bourses excellence 2012
La Fondation UVSQ remettait ses bourses d’excellence internationale, premières récompenses financées par les dons des parents d’étudiants.

Le président de la Fondation Jean-Luc Vayssière a personnellement remis début 2013 une bourse d’excellence à Sandrine Piriou et Pénéloppe Helbo. Ces deux brillantes étudiantes sont toutes deux parties à l’étranger de mi-août à début décembre, profitant d’un échange international. « Développer nos partenariats internationaux est une des priorités de l’université, et on voit par ces expériences la richesse que de tels échanges peuvent apporter à nos étudiants » a rappelé Jean-Luc Vayssière remerciant les parents donateurs qui ont financé ces premières bourses de 3000€ chacune.

Sandrine, étudiante en 3e année d’ingénierie à l’ISTY, l’école d’ingénieurs de l’UVSQ, avait choisi l’université de Louisiane à Lafayette (10Etats-Unis). « D’un point de vue scolaire, ce voyage m’a permis d’apprégender une méthode de travail extrêmement différente (10un contrôle continu avec des devoirs à rendre chaque semaine). C’était aussi l’occasion de découvrir le train de vie scolaire à l’américaine, en internat sur un campus, avec des infrastructures qui en font une ville à l’intérieur de la ville. D’un point de vue personnel, j’ai fait beaucoup de rencontres très intéressantes, qu’elles soient américaines ou de tous les coins du monde, des expériences inoubliables et un goût du voyage qui ne tarie pas depuis ! «  témoigne Sandrine. Pénélope, étudiante en master 2 d’histoire à l’Institut d’Etudes Culturelles et Internationales, a préféré l’université de Newcastle en Angleterre. « C’est à la fois une découverte culturelle, un apprentissage de la vie, de l’indépendance, et ce petit plus se remarque tout de suite sur mon CV ».

Après son retour, Sandrine a effectué son stage de fin d’année chez Sopra, société de services en informatique, qui lui a ensuite proposé un nouveau contrat afin de continuer à travailler sur le même projet.

Pour son mémoire de fin d’études, Pénélope a choisi une comparaison franco-britannique de la prise en charge du patrimoine industriel, projet pour lequel elle a également obtenu une bourse de la direction générale des patrimoines.